samedi 9 avril 2011

Lettre ouverte

Grenade dégoupillée au coeur de ta vie. Ce genre d'objet se manie avec précaution et toujours à bonne distance. Dans l'action, tu te tiens éloigné, respectueux, mature, déterminé, selon tes principes. Dans le verbe, tu es souvent dans la provocation. Par défi, jeu ou tempérament, je ne sais pas.  Egoïsme de ma part, raz de marée qui se nourrit de sa propre tempête. Comme Kali, tu me tiens tête et comme avec lui je m'entête. Aimant dans ma vie, je ne sais me détacher de ton attractivité. Suite illogique et déraisonnable d'une relation, j'en conviens. Preuve est faite qu'un poisson dans un bocal carré ne tourne pas rond. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire