jeudi 21 avril 2011

Nuno Oliveira (1925-1989)

Par son travail, ses études, et sa croyance inlassable dans les principes classiques de formation des chevaux à l'Art Equestre, Nuno Oliveira a fourni un lien entre les grands maîtres du 16ème, 17ème et 19ème siècle en Europe, et le monde du 20ème siècle.

Il a notamment tiré le meilleur parti des enseignements de La Guérinière et de Baucher.

Il a enseigné et formé durant toute sa vie à Lisbonne d'abord, puis à Avessada, au Portugal.

Dans les années 60 et le début des années 70, il a beaucoup voyagé à travers l'Europe, les Etats-Unis, l'Amérique du Sud, et également l'Australie et l'Asie. Il donna beaucoup de stages de formation, ainsi que des galas, essentiellement de charité.

Il était considéré dans le monde entier comme un des meilleurs entraîneurs. Toute sa vie, Nuno Oliveira a étudié et a pratiqué cet Art Equestre, exigé de lui-même et de ses disciples, un calme et une exactitude absolue, dans tous les mouvements qu'ils exécutaient.

Dans son école d'Avessada, où venaient des cavaliers de tous les coins du globe, il travaillait toujours en écoutant un enregistrement d'un grand ténor chantant un opéra de Puccini ou de Verdi, son autre grand amour.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire