vendredi 29 avril 2011

Papillon sans nuit

Fragilité diaphane du papillon, infinie délicatesse de l'amour. Entre réel et imaginaire, je donne sa raison, sa forme, sa chaleur et son rôle immortel à celui qui m'éclaire. La métamorphose des sentiments est parfois lente et singulière. L'éclosion brutale et rebelle. Le chemin parcouru incohérent et destructeur. La vie éphémère.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire