mardi 17 mai 2011

Lendemain de fête



Nouvelle journée et lendemain de fête où le champagne a coulé à flot. Envie de souhaiter un évènement particulier ou besoin plus taciturne d'oublier au plus vite le poids des années. En tous les cas, réveil un peu difficile, même pour toi, il mio piccolo. L'esprit encore vagabond de tes facéties de la veille, je te regarde au petit matin, toujours avec cet immense plaisir. Aujourd'hui, tu sais, je te trouve "grand". J'ai ce sentiment pour la première fois que tu n'es plus un "bébé" mais un petit garçon qui occupe sa place à part entière. Je dois apprendre peu à peu à m'effacer pour te laisser t'épanouir. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire