samedi 23 juillet 2011

Les 5 étapes du voyage intérieur


Echoué sur une île déserte, le héros mythique de Robinson Crusoé vit une aventure en différentes phases.
La soumission. Au début, Robinson se vautre dans les marécages bourbeux de l’île, symboles de la dépendance et de la dépression quand le soi, fragilisé dans l’enfance, est encore immature.
La domination. Robinson décide de domestiquer l’île et veut tout contrôler autour de lui. Le moi socialisé cherche à dominer autrui coûte que coûte.
La prise de conscience. Robinson, comme chacun de nous, doit remonter à la source de lui-même. Il séjourne dans la grotte la plus profonde de l’île. Prise de conscience de l’absurdité de ses actions et pressentiment d’une part plus essentielle, le soi.
La transformation du moi. Jusque-là dominateur, il se transforme et devient une ressource pour le soi nouvellement mis à jour. Il lui donne l’espace pour exister et prendre toute sa dimension.
L’intégration du moi et du soi. Robinson et Vendredi, l’esclave qui incarne la nature sauvage, sortent des rapports de force et s’allient au quotidien. La personne accède à " sa juste autorité " dans un lien respectueux avec elle, autrui et le monde.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire