jeudi 14 juillet 2011

Regards croisés

Petit poisson, tu es apparu comme révélateur de moi-même. Ton regard éclaire des zones d’ombre dévoilant ainsi des facettes que j’ignorais. Ouverture sur des parties les plus fragiles, peut être même les plus archaïques de ma personnalité. Fruit d’un échange sans emprise, effet d’une différenciation et non d’une fusion, sans attente précise. Par ton écoute et ton regard accueillants, tu as éveillé quelque chose d’inconnu sans doute parce que j’étais disposée, inconsciemment, à être bouleversée, à me laisser imprégner de ces changements. Mise en lumière en douceur, richesse infinie.

2 commentaires:

  1. visiblement ce petit poisson te bouleverse.Existe t'il réellement? ou est ce une partie de toi qui viens de t'être révélée?

    RépondreSupprimer
  2. Entre mythe et réalité, il n'y a parfois qu'un pas...de deux ?

    RépondreSupprimer