samedi 2 juin 2012

Des nuits de peine


Chaque jour toujours la même histoire


Tes paroles chavirent tous mes sens
Des vœux pour une première fois
Effleurer ton cœur du bout de mes doigts
Capturer chaque seconde avec toi
Partager cette ombre qui me broie


Et de cette voix te dire tout bas
Pardonne moi de t'aimer comme ça
Pardonne moi ce désir qui coule dans mon sang
Pardonne moi la douleur de mon espoir
Pardonne moi de ne t’avoir jamais dit cela
Délivre moi de cet amour pour toi

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire