samedi 21 juillet 2012

Contre actuellement

Je rêve éveillée, le soleil se lève
Mes yeux absents, la lumière s'amasse
Un monde de petits bonheurs
Désir de surface, absence de fond
Coeur et raison mêlent leur contagion
Les plis de la terre et du ciel se confondent
Je n'ai rien séparé mais je double mon coeur
D'aimer j'ai tout créé, réel et imaginaire
Rôle immortel en paraphe de ma vie

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire